Addictions
et
vieillissement

Imprimer Recommander Home

29_gang_3.jpg

Les causes de l’apparition de problèmes liés à l’alcool peuvent être très diverses.
Lorsqu’une personne consomme pour oublier ses soucis ou pour chasser des sentiments désagréables, le risque est particulièrement élevé qu’elle se mette à boire de plus en plus. Tout le monde éprouve des contrariétés ;  avec l’âge, leur nombre augmente.

Prendre sa retraite n’est pas toujours évident. La probabilité de tomber malade croît. Les ennuis de santé se multiplient (douleurs, troubles du sommeil, etc.). La perte de proches se fait plus fréquente.

Il peut être tentant de recourir à l’alcool pour rendre plus supportables les deuils, les soucis, les tensions ou même l’ennui. Cependant, le risque de se mettre à consommer toujours davantage est grand – l’organisme s’habituant à l’alcool. Cela signifie qu’on doit consommer toujours plus pour ressentir les mêmes effets. D’où le conseil suivant : ne consommez pas d’alcool lorsque vous ne vous sentez pas bien.

Des maladies qui n’ont pas encore été diagnostiquées ni traitées peuvent, elles aussi, conduire à une consommation excessive d’alcool : la dépression, les troubles anxieux et diverses formes de démences.