Addictions
et
vieillissement

Imprimer Recommander Home


Un verre de vin avec le repas, une bière en jouant au jass ou un cocktail entre amis… Pour beaucoup, l’alcool est un plaisir savouré sans excès.
Mais il y a le revers de la médaille : en buvant régulièrement de l’alcool ou en en consommant trop, on court des risques. Des accidents ou des problèmes de santé sont possibles. Une addiction peut aussi se développer.

On recommande aux adultes en bonne santé de ne pas dépasser certaines limites pour ce qui est des boissons alcooliques : pas plus de deux boissons standard par jour pour les hommes et pas plus d’une pour les femmes. Il est en outre recommandé de se fixer des jours où l’on n’en consomme pas, ceci pour éviter qu’une habitude ne s’installe.
Il arrive qu’à certaines occasions on ait envie de boire davantage. La recommandation est alors, toujours pour des adultes en bonne santé, de ne pas dépasser 4 boissons standard.

verres.jpg
 


En Suisse, 1 boisson standard  = 10 g d’alcool pur, ce qui correspond à peu près à:
3 dl de bière (5 %vol)
1 dl de vin (12.5 %vol)
2 cl de spiritueux (55 %vol) ou
4 cl liqueur (30 %vol)

Si vous êtes en bonne santé et que vous ne dépassez pas ces quantités, vous consommez sans trop de risques. Avec l’âge, il vaut toutefois mieux faire preuve de prudence en ce qui concerne l’alcool, quitte à rester en dessous des limites recommandées. Vous découvrirez pourquoi sous la rubrique « L’alcool en prenant de l’âge ».
Dans certaines situations, il s’agit de renoncer totalement à consommer, par exemple lorsqu’on conduit un véhicule. En cas de maladie ou si l’on prend des médicaments, il faudrait demander à un-e professionnel-le de la santé s’il est quand même envisageable de consommer de l’alcool et, le cas échéant, en quelle quantité.

Des tests d'autocontrôle en ligne permettant d'estimer sa propre consommation d'alcool sont à découvrir à la page « Où trouver de l'aide? ».